01/07/2013

Un point dangereux supprimé

travaux

La départementale qui mène de Rustiques à Laure est étroite et sinueuse. Cent mètres après l'intersection avec la route de Badens, un premier virage en épingle à cheveux à toujours présenté un danger car la route surplombe un petit ravin et de nombreux véhicules y sont descendus.

travaux

On peut lire dans une délibération du conseil municipal du 14 mai 1932 : « Le conseil municipal constate le danger que présente le tournant qui se trouve à 500 mètres à l'est du village sur le chemin de Rustiques à Laure, ce tournant qui autrefois pouvait paraître difficile devient actuellement tout à fait dangereux, étant donné la circulation automobile qui va croissant de jour en jour à cet endroit là ».

Quelques jours plutôt, une camionnette des PTT transportant 14 ouvriers avait chuté dans le ravin. Tous les ouvriers avaient été blessés donc deux grièvement. Le maire Jacques Hudelle qui avait pris cette délibération est mort depuis longtemps, il ne verra pas que 81 ans après le vœux du conseil municipal a été exhaussé. Ces jours-ci une grosse pelle mécanique est entrée en action et a attaqué le talus afin d'élargir la route. Voilà un point noir qui disparaît enfin. 

travaux

08:16 Publié dans travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travaux |  Facebook | |

22/03/2010

Embellissement de l'église

 

 

travaux église 011.jpg

travaux église 010.jpgtravaux église 016.jpgRustiques possède une très belle église qui date du 14 ème siècle.

Depuis un mois nos employés communaux ont profité des intempéries pour rénover l'intérieur de cet édifice. Cet ainsi que toute la voûte a été réparée et repeinte. Il en a été de même pour le mur arrière au dessus de la tribune. Claude Méliès et Gilles Siérra en sont à quelque travaux de finition. Il leur a fallu plusieurs jours pour démonter et nettoyer le lustre qui domine devant le choeur. L'année prochaine ils repeindrons les murs et rénoverons deux chapelles. (la troisième appartient au château).

Au cours de ces dix dernières années la municipalité a fait d'importants travaux de rénovation. Réfection de la sacristie, de la totalité de la toiture, remplacement de l'escalier qui accède à la tribune, réfection de l'éclairage avec encastrement des fils sous les dalles, pose de deux cloches supplémentaires.

Ce bel édifice du patrimoine local mérite bien ça.

13:45 Publié dans patrimoine, travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travaux |  Facebook | |

17/03/2010

Le village préservé des inondations

barrage RouÏre 012.jpg

barrage (2) 012.jpgSauf période de sècheresse, le ruisseau de la Chapelle coule en général tout l'hiver et jusqu'à la fin juin environ. Il arrive que pendant de violents orages ce petit ruisseau inonde le bas du village.

Les dernières crues recensées ont eu lieu en 1930, 1940, 1987 et 1999, mais la plus importante fut en 1992: une crue dite cinquantenale. Celle ci avait inondé l'école, 1 garage et 24 habitations avec une hauteur de 1,20 m au bas du village.

Pour éviter que cela ne se reproduise la communauté Piémont d'Alaric fait construire un bassin de rétention à l'altitude 131 à environ 400 m en amont du village. Ce bassin de 50.000 m3 aura une buse de régulation de diamètre 0, 50. S'il venait à se remplir il couvrirait une surface de 67.000 m2.

Depuis une dizaine de jours de puissants engins sont entrés en action et ont commencé la construction de la digue. Celle-ci aura une longueur totale de 19 m et la hauteur maximale sera de 3, 20 m. Il y aura un déblai total de 6.710 m3 dont 4.040 seront évacués. Le déversoir ne rentrera en service que pour les crues supérieures à la cinquantenale. Voilà une information très rassurante , mais il faut savoir que face à de très gros évènements ou débordements il est important de garder à l'esprit que le risque zéro n'existe pas.

Le coût total de ces travaux qui devraient durer trois mois est de 140.000 € dont 20 % à la charge de la communauté des communes. Les 80 % restant étant à la charge de l'Europe (FEDER), l'Etat, conseil régionnal L.R., conseil général de l'Aude, SMMAR.

Ce jeudi Robert Alric le président de la communauté des communes est venu superviser le chantier à la tête d'une délégation qui comprenait le maire Charles Mourlan, Jean-Claude Jandrau, Jean Espérilla, tous élus de la communauté et Guillaume Mazare responsable du service de gestion des risques.

11:05 Publié dans réalisations, travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travaux |  Facebook | |