rustiques


19/04/2018

Pluviométrie: il est tombé en 3 mois et demi, l'équivalent de ces dernières années !

Avellino Infante, conseiller municipal chargé des espaces verts, est un jardinier hors pair, c’est lui qui se charge avec son ami José Vasquez, de la taille des oliviers dans le lotissement St Jean où ils habitent.

En ce début d’année particulièrement pluvieux, comme tous les jardiniers ils ont retrouvé le sourire, cette DSCN9050.JPGannée on ne devrait pas souffrir de la sécheresse, comme celle qui a sévit ces deux dernières années. Songez qu’à la mi avril, soit en trois mois et demi il est tombé presque autant de pluie qu’en 2016, 353 mm contre 393 et 2017 n’avait fait guère mieux avec 435 mm en 12 mois. La période la plus critique en 2016 avait été entre le 1 er juin et le 30 septembre : 44 mm en 4 mois dont juin et août sans une goutte d’eau.

Aujourd’hui les puits se sont remplis, comme les nappes phréatiques et les petits ruisseaux coulent abondamment, tels les ruisseaux de la Pège et du Rec Pichaïre, ce qui ne s’était pas vu depuis quelques années.

Enfin un vrai hiver, place maintenant au soleil, pour accueillir les premiers touristes et tout le monde sera content.

DSCN9054.JPG

Loren est venue avec son papy relever le pluviomètre

16/04/2018

Asperges sauvages au menu des randonneurs

DSCN9023.JPG

DSCN9033.JPGIls étaient 25 du groupe de marche à prendre ce vendredi matin la direction de Villegly. Dans la garrigue sur les hauts du village, c’était une cueillette collective d’asperges sauvages.

A midi, 8,200 Km au compteur et plusieurs kilos d’asperges DSCN9040.JPGqu’allaient trier ces dames de l’association, pendant que les hommes préparaient le feu.

Grand moment de convivialité à midi, autour des tables de la maison du parc où l’on partageait le pique-nique, qui se terminait par une débauche de patisseries pour le plus grand plaisir des gourmands.

Place ensuite dans le parc à la pétanque, et à l’intérieur à des jeux de cartes ou scrabble .

DSCN9039.JPG

Les dames ont trié les asperges

DSCN9047.JPG

DSCN9048.JPG

Les hommes ont préparé l'omelette

14/04/2018

Les travaux en cours au conseil municipal

Conseil municipal : suppression du transport scolaire de midi : M. le maire rappelle que le transport des élèves de la pause méridienne n’est pas obligatoire étant donné que les deux écoles du RPI ont une cantine. Le conseil après en avoir délibéré approuve la suppression de ce transport à compter de la fin de l’année scolaire 2107-2018.

Choix d’architecte : M. le maire explique aux membres du conseil municipal qu’il faut suivre l’agenda d’accessibilité programmé des bâtiments publics, impliquant que les travaux soient réalisés au foyer municipal. Le conseil autorise le maire à signer la convention.

Travaux en cours : Après le changement des canalisations d’eau des rues du Minervois et place du château, les travaux de rénovation de voirie vont suivre, l’entreprise Colas a fait choisir les pavés. Les travaux seront terminés avant l’été.

Concours de belote du 6 avril : 1er Nadine et Josie 4 658 pts ; 2ème Eric et Cathy 4 612 pts ; 3ème Frédéric et Hugues 4 543 pts ; 4ème Armando et Christian L 4 539 pts ; 5ème André et Henri 4 420 pts ; 6ème Michel L et François P 4 612 pts etc. Prochain concours vendredi 20 avril à 21 H 00.

DSCN9013.JPG

10/04/2018

Journal de bord de deux rustiquoises sur le 4 L Trophy

Après leur participation au 4 L trophy 2018, Claire Brenac et Camille Calamel ont écrit dans un petit recueil DSC06446.JPGleur aventure dans le désert marocain.

Partis de Biarritz, le 15 février, elles ont rallié Algésiras en deux jours, soit 1100 Km, avant d’embarquer pour Tanger, puis direction les montagnes enneigées de l’Atlas, où sous un soleil radieux des paysages somptueux s’offraient à elles .

« Le 19, ce fût pour nous une journée mémorable, après l’Atlas, le grand désert du Sahara dans la vallée de Merzouga. Notre bivouac entouré de dunes de sable, un temps magnifique, 25 degré, nous avons déposé les fournitures scolaires sur un tapis géant, elles seront distribuées à des associations du désert. Nous avons dansé avec les enfants et un groupe de musiciens berbères. Un moment magique plein d’émotions ».

IMG_7727.jpgSuivent ensuite deux étapes d’épreuves d’orientation dans le désert : « Pendant la 2 ème boucle, nous avons perdu le cap et avons fini ensablées, 15 voitures plantées. L’entraide, la joie, la solidarité nous a permis de nous en sortir. Un grand moment d’émotion entre nous ! Nous avons passé le dernier contrôle de sécurité quand soudain la voiture s’arrête net, un groupe de copains viennent à notre secours et après avoir bidouillé le moteur, nous permettent d’arriver au stand mécanique du bivouac. Des mécanos basques se penchent sur le moteur et à 2 H du matin le diagnostic tombe : la culasse est morte les filles il vous faut en trouver une autre ! Ce qui sera fait grâce à l’intendance et au matin ça repart pour 250 Km de piste éprouvante, sable et cailloux et toujours des paysages splendides. Enfin que d’émotions quand nous passons à Marrakech l’arche d’arrivée où nous attendaient nos parents » !

Un grand bravo à nos deux jeunes rustiquoises !

IMG_0456.jpg

07:58 Publié dans Aventure | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

05/04/2018

Pascal Carré, un architecte confronté à des situations extrèmes

Pascal Carré, architecte, a sa résidence secondaire à Rustiques, où vit sa proche famille et où il aime venir se ressourcer entre deux missions. Dès 1996 il travaillait en Asie du sud-est pour Médecins Sans Frontières. D’abord quatre ans au Cambodge, construisant des hôpitaux et des centres de santé, ensuite aux Philippines, où il participera à l’assainissement de bidonvilles à Manille, puis au Laos. En 2001 ce sera pour lui une des missions les plus exaltantes, accompagné de deux guides Éthiopiens, ils arpenteront pendant deux mois, sac à dos, les montagnes d’Abyssinie pour arriver dans des villages très reculés et faire des repérages pour des captages de sources ou des créations de puits. Pascal s’est ensuite tourné, en 2004, vers la logistique générale et a occupé le poste de coordinateur technique à Nairobi au Kenya et de responsable logistique au siège de MSF Suisse à Genève.

2001 : Deux mois de marche pour rechercher l'eau dans des villages très reculés                       Ethiopie 1.jpg

A partir de 2014, ayant décidé de revenir à la construction, il a participé avec la Croix-Rouge Luxembourgeoise à l’installation de centres de traitement Ebola dans différents pays d’Afrique de l’Ouest considérés comme à risque. « La Croix-Rouge Luxembourgeoise, spécialisée dans les abris d’urgence, m’a également donné l’opportunité d’aborder la problématique de l’habitat. En Afrique de nombreuses régions sont confrontées à un problème de désertification et à des évènements climatiques extrêmes comme les inondations. Au Burkina, dans une zone particulièrement aride, un vieux monsieur CIMG2891.JPGm’expliquait qu’au même endroit, quand il était enfant, il y avait une forêt. Il avait grandi au milieu des arbres, aujourd’hui en très grande majorité disparus. Les réponses que l’on peut envisager doivent prendre en compte de multiples facteurs, et pas seulement le logement. Les maisons traditionnelles doivent évoluer, car le phénomène des inondations est nouveau, mais il faut considérer l’ensemble de « l’écosystème ». Cette approche globale de l’habitat me permet de mettre à profit mes différentes expériences professionnelles tout en étudiant de nouveaux domaines tels que l’agroforesterie ou la construction durable ».

Aujourd’hui, Pascal Carré fait des missions d’expertise, plus courtes mais plus techniques, en contact direct avec les sièges de grandes organisations internationales comme l’OMS, la Croix-Rouge ou MSF. Il a également en projet, avec un ami hydrogéologue, de créer une structure de support technique destiné aux ONG et organisations internationales.

CIMG2887.JPG

 

04/04/2018

Les écoliers solidaires d'"Alzheimer un autre regard"

En parcourant pendant 3 semaines les rues du village pour collecter des fonds, les écoliers de Rustiques ont mené une action de solidarité au profit de l'association "Alzheimer un autre regard".
Ce vendredi ils ont amené le résultat de leur collecte aux malades et à leurs familles : 630 euros. Ils ont partagé avec eux à la Maison du parc un bon goûter offert par la municipalité désireuse de s'associer à cette action. Ils ont bien sur été remerciés et longuement applaudis pour leur soutien.
Les écoliers et leurs enseignants se sont promis de revenir très bientôt  pour voir comment auront été utilisés les fonds qu'ils ont collecté lors d’une après-midi jeux inter-générationnel.

Alzheimer-écoliers-min.jpg


 

31/03/2018

En avril des circuits attrayants pour les randonneurs

DSCN8982.JPGVoici les circuits proposés aux randonneurs pendant le mois d’avril.

Mercredi 4  : Covoiturage à la Redorte (étang de l’Estagnol), sortie pédagogique proposée par la Fédération de Chasse de L’Aude ; sentier pédagogique 1.5 Km ; commenté, observation des oiseaux migrateurs , possibilité d’allonger le parcours , par le sentier pédestre des douze ponts ; 3 Km au total, (départ à 13 H 30). Jeudi 5  : Sortie sur Rustiques –Circuit surprise proposé par Francis Mourlan. Vendredi 13  : Journée « Asperges et Omelette Pascale » départ à 9 heures en covoiturage vers Villegly, ramassage des asperges, circuit DSCN8980.JPG6,8 km, après la randonnée, omelette de Pâques en commun à Rustiques. Mardi 17 : Rando sur Rustiques Rouire, la croix des évangiles, Canet, Sept Sérous, les balcons de Canet, Buadelles. Mercredi 25 : Covoiturage vers Laure Minervois, circuit « La Fontaine Romane, environ 7 km. Dimanche 29 :Covoiturage vers Fournes Cabardès, journée pique nique Départ 9 heures de Rustiques, le matin randonnée 5,6 km, dénivelé 175 m, l’après midi Lastour , Salsigne, 6,3 km.

 

DSCN8979.JPG

06:46 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

30/03/2018

L'espagnol à la portée de tous

Ingrid Derain est née en Colombie, mais vit en France depuis 20 ans. La voilà avec son conjoint installé dans notre village depuis un peu plus d’un an.

Par l’intermédiaire de l’association Sports et Loisirs, Ingrid s’est proposé pour donner des cours d’espagnol aux adultes. Ils sont ainsi 7 à 8 tous les lundis à la Maison du parc, qui découvrent ou se perfectionnent à la langue ibérique.

Ils apprécient beaucoup leur sympathique professeur qui a un coté artistique, et qui sait leur faire partager l’amour qu’elle a pour l’Amérique latine. Ingrid se félicite d’avoir des élèves particulièrement motivés, ce qui l’invite à continuer l’année prochaine avec peut être une classe plus étoffée.

DSCN8998.JPG

Une prof sympa, des élèves appliqués