14/12/2016

Bilan et projets à l'association du patrimoine

DSCN6975.JPG

En ouvrant l'assemblée générale de l'association du patrimoine de Rustiques, le président Henri Ruffel se réjouissait de voir de nouvelles têtes, ce qui confirme la bonne dynamique de cette association créée en 2002.

Dans le rapport d'activités il citait Tinus Danièls qui tout l'été à fait visiter le parcours en histoire aux estivants du camping de la Commanderie, 368 visites en 2016, (ne sont pas comptées les visites individuelles). Claude Subreville a fait un travail remarquable concernant la partie du musée consacrée au Bataillon Minervois, l'enrichissant de plusieurs pièces d'époque. Les bénévoles ont entretenu le jardin médiéval en particulier au cours de l'été ou l'arrosage s'imposait. Ce jardin piloté par Elfried a été doté d'un étiquetage céramique très original créé par Gisèle Crauzzo.

L'association a participé au loto des associations qui a rapporté plus de 800 euros et a organisé une manifestation dans le parc qui a réuni plus de 130 participants.

L'année 2017 devrait être aussi riche avec l'organisation de conférences, expositions, d'un concours de photo sur le village, et une journée découverte de Nimes, guidée par notre compatriote Santos Sampiétro. Outre l'entretien du jardin médiéval, les bénévoles nettoieront le chemin du Cantou et donneront un coup de jeune au musée Jean Nicloux. En particulier toute la signalétique des sites archéologiques sera refaite, plus agréable, plus lisible. L'association a prévu de participer aux journées du patrimoine en septembre.

Le bureau reste inchangé : président Henri Ruffel, vice présidente : Nicole Boyer, secrétaire : Nathalie Jésupret, trésorière Aline Vaujany. La cotisation des adhérents reste inchangé : adultes 5 € et famille 10 €.

DSCN6977.JPG

 Les bénévoles ne sont pas de trop pour entretenir le jardin médiéval et rénover le musée

 

14:49 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.