12/12/2015

Les 100 écoliers ont planté le Bois de la laïcité

laïcité

laïcitéIl y a eu l'exposition, puis la conférence et ce mercredi matin, la quinzaine de la laïcité s'est terminée route de Badens par la plantation du « Bois de la laïcité ».

Dès 9 heures, les 100 écoliers du regroupement Badens/Rustiques et leurs enseignants, des bénévoles du village, mais aussi les parents d'élèves, tout ce petit monde était réuni dans un champ communal de un hectare, en bordure du lotissement L'olivette.

Bêches en main, les écoliers s'en sont donné à cœur joie pour planter « leur arbre » et si les 400 chênes truffiers et cyprès n'ont laïcitépas tous été plantés, les employés communaux termineront le travail dans les jours qui suivent.

Vers 11 heures après une petite collation offerte aux enfants, tout le monde s'est réunit en bordure du champ pour une petite cérémonie très sympathique. Les écoliers ont écouté attentivement M. Alain Denat président délégué départemental de l'éducation nationale : « Respectons la liberté de l'autre. C'est dans le respect, la tolérance mutuelle et la mixité sociale que se construisent la liberté, l'égalité des citoyens libres et responsables. La laïcité nous permet de progresser ensemble vers la démocratie… elle est la condition laïciténécessaire pour vivre ensemble pacifiquement ». Tour à tour prenaient la parole le maire du village Charles Mourlan, son adjoint Henri Ruffel et Alain Estival, maire de Badens. Les écoliers de CM1 et CM2 lisaient à tour de rôle les 15 articles de la Charte de la laîcité et récitaient ensuite une poésie de Léopold Sanghor

En fournissant les arbres,le Conseil général, la chambre d'agriculture et l'association des trufficulteurs audois avaient prêté leur concours pour la réussite de cette opération.

Vers 11 heures il ne restait plus qu'à inaugurer ce « Bois de la laïcité » qui fait désormais partie du patrimoine de Rustiques et ce fut fait sous les applaudissements de l'assemblée. Dans 10, 20 ou 30 ans, les écoliers d'aujourd'hui qui passeront en bordure de ce bois, seront fiers de dire : « c'est là, le 9 décembre 2015, que j'ai planté mon arbre de la Laïcité.

laïcité

laïcité

09:11 Publié dans réalisations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laïcité |  Facebook | |

07/12/2015

Chipie, la petite chienne citoyenne !

005.JPG

Chipie a 12 ans, ne pèse guère plus de 8 Kg et n'est pas particulièrement jolie : « quand elle a besoin d'être 004.JPGtondue, on ne sait pas de quel coté est la tête et de quel coté est la queue ». Qu'importe dans la famille de Pierre et Stéphanie Mourlan on aime tellement les animaux ! Chipie a été adoptée à la SPA comme Sam et Ouapi les deux autres chiens de la famille. Entourés de beaucoup d'affection, par le couple et les trois enfants, les trois chiens le leur rendent bien.

Mardi ceux ci dormaient paisiblement chacun dans son couffin, dans la cuisine familiale, quand à 2 H du matin la petite Chipie s'est mise à grogner et à aboyer avec insistance réveillant toute la maisonnée. Ses maîtres trouvant ce comportement inhabituel se sont alors rendu compte que le feu s'était déclaré au domaine de Fontaine situé à 150 mètres de la maison et ont aussitôt alerté les pompiers. Grâce à leur intervention rapide le domaine n'a pas été entièrement détruit par l'incendie, bien qu'il y ait d'importants dégâts, si on le doit à l'arrivée rapide des soldats du feu, on le doit aussi à la petite Chipie qui peut être fière, car elle a accompli un geste citoyen .

017.JPG

Ses maîtres l'ont promis à Noël Chipie aura sa médaille… en chocolat.

 

16:56 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

04/12/2015

Le domaine de Fontaine ravagé par les flammes

Incendie Fontaine 010.JPG

Incendie Fontaine 011.JPGIl était environ 2 H 30 ce jeudi quand un incendie s'est déclaré au domaine de Fontaine situé à la sortie du village, coté Badens.

C'est un voisin qui alerté par son chien a appelé les pompiers. Six véhicules étaient sur place dont 2 camions pompe et la grande échelle. Sont intervenus les casernes de Trèbes, Laure, Capendu et Carcassonne, soit au total 22 hommes. Les grands moyens ont été déployés pour faire face à cet important incendie. Une borne d'incendie située à une centaine de mètres a été la bienvenue pour compléter le dispositif des pompiers.Ceux ci ont du défoncer quelques fenêtres pour combattre efficacement le sinistre.

Si le corps de ferme n'était pas habité, le propriétaire, il y a quelques années en avait aménagé une partie pour en faire sa résidence Incendie Fontaine 027.JPGsecondaire.

Dès 3 heures du matin, le maire Charles Mourlan et son premier adjoint Henri Ruffel étaient sur place ainsi que les gendarmes de Trèbes.

Incendie Fontaine 029.JPGA six heures du matin l'incendie était circonscrit mais les pompiers restaient sur place pour noyer les décombres.

Les dégâts sont très important, 600 m² de ce bâtiment entièrement détruits, seule une petite partie a pu être sauvée par les soldats du feu. A cette heure on ne connaît pas l'origine du sinistre.

Fontaine était un magnifique domaine, qui comme le château avait des origines anciennes. Jusqu'aux années 1980 il était habité par plusieurs familles d'ouvriers agricoles, qui appréciaient le joli cadre dans lequel ils vivaient tout en ayant les avantages de vivre au village . Ce domaine appartenait à cette époque là aux propriétaires du château.