10/05/2015

Commémoration du 8 mai 1945

 

C'est en voiture que la population rustiquoise a rejoint la stèle du Bataillon Minervois située près de Canet DSCN2860.JPGafin de participer à la commémoration du 8 mai 1945. Agés de 90 ans, ils étaient trois anciens engagés volontaires qui venaient rendre hommage cette année à leurs frères d'armes, contre cinq l'année dernière.

M. le maire et M. Henri Miquel, président des anciens de ce bataillon ont déposé une gerbe au pied du monument. Après la lecture du manifeste, la sonnerie aux morts et la Marseillaise, les participants ont écouté avec beaucoup d'émotion M. Henri Miquel leur raconter une anecdote de la guerre comme il le fait chaque année : « Nous escortions des prisonniers allemands, au cours d'une pause j'avais DSCN2870.JPGdevant moi une ambulance, portes ouvertes, pleine de cadavres et de blessés, il y en avait un qui tendait la main. Moi j'avais 18 ans, j'étais un combattant, dans cette ambulance je ne voyais que des allemands. Une infirmière vient à moi et me prend la gourde que j'avais à la ceinture pour donner à boire aux blessés, quand elle revient elle me dit : tu vois, toi tu es un homme, un combattant, un guerrier qui se bat pour que les hommes retrouvent la liberté et dans cette ambulance tu ne vois que des allemands, moi je suis une femme, une infirmière, et dans cette ambulance je vois avant tout des hommes et je me bat pour que ces hommes restent en vie. »

Des anecdotes comme celle-ci,'on peut les lire dans une vitrine du musée qui a été inauguré à la suite de cette cérémonie (à lire dans un prochain article).

Un apéritif a été offert par la municipalité au foyer municipal, puis un repas réunissaient les participants à la Maison du parc. Les personnes âgées étaient gracieusement invitées.

DSCN2863.JPG

 

 

17:04 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.