23/04/2015

Le lien de la web chroniques de Rustiques

 

Si vous avez un soucis pour ouvrir la web chroniques du village. Faites un copier/coller du lien et mettez le sur la barre d'outil Google ou autre et ça fonctionne.

Ensuite gardez le dans vos favoris pour suivre les événements de Rustiques.

         http://www.lindependant.fr/aude/rustiques/

20/04/2015

Trois nouveaux logements au presbytère grâce au préfet officiant en 1847

 

Le samedi 25 avril de 10 H à 12 H, ce sera une journée portes ouvertes à l'ancien presbytère. Les rustiquois pourront découvrir les trois nouveaux logements qui viennent d'être rénovés par la municipalité.Trois entreprises locales ont travaillé sur ce chantier, l'entreprise Ferrisi (planchers, placo), 31-1  2011 aménag log presbytère.jpgl'entreprise Piton (électricité, chauffage) et l'entreprise Charles Garcia (plomberie-sanitaire).Les travaux de peintures et finitions ont été réalisés par les employés communaux.

Deux logements restent à louer: un T3 au 1 er étage (2 chambres) , 60 m2, prix 450 €  et  un T2 au 2 ème étage (une chambre), 60 m2, prix 420 €

Le presbytère avait été construit en 1847 par M. Cau Guillaume maçon, tailleur de pierre à Carcassonne, pour la somme de 4 567 anciens francs. Auparavant le presbytère était situé et loué par la mairie à un particulier. Le maçon avait commencé les travaux depuis quelques mois quand le préfet a fait arrêter ceux-ci et à écrit au maire Jean Caffort : « d'après les renseignements qui m'ont été fournis le dit presbytère m'a été présenté comme devant être entièrement insuffisant pour sa destination, que les pièces au rez de chaussée et à l'étage offrent des dimensions infiniment insuffisantes, qu'il n'y a pas de local pour recevoir une provision convenable de bois de chauffage ». Après réunions du conseil municipal et débat au sein de celui-ci, M. le maire a répondu à l'invitation du préfet et en concertation avec l'ingénieur rédacteur du dessin, il a été convenu que la modification à faire la plus convenable et la moins dispendieuse serait d'y pratiquer un grenier au deuxième étage. Coût de ces travaux 600 francs. M ; le préfet est disposé à venir en aide de la commune pour la somme de 600 francs (source : délibérations du CM)

Les travaux interrompu quelques mois ont ainsi repris, et aujourd’hui grâce à ce deuxième étage la municipalité a pu y aménager trois logements.

 

DSCN2721.JPG

Pour la location, s'adresser:

mairie de Rustiques: 04 68 78 63 84

 

 

 

Avis aux internautes

 

De nombreux internautes regrettent que ce blog ne soit plus administré. Afin de leur donner satisfaction, dorénavant quelques articles paraissant sur la web chroniques de Rustiques seront également sur ce blog. On pourra plus facilement les retrouver en cliquant dans les diverses catégories

Par contre suivez la web chroniques, car les articles, et les diaporamas sont en ligne le jour même (contre 3 jours sur le blog). Vous trouvez sur la web chroniques : l'agenda, les associations, l'état civil, sachez le etc... et les infos générales.

le lien de la web:    http://www.lindependant.fr/aude/rustiques/

Bonne lecture

08:05 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

17/04/2015

Jean-Claude Taqui nous a quittés

 

Bien que le sachant malade, le village ne s'attendait pas à sa disparition aussi brutale. Jean-Claude Taqui était un personnage incontournable de Rustiques où il habitait depuis 1981, date à laquelle il avait repris la propriété viticole de son épouse Monique.

décésAvec son épouse et ses deux fils Alain et Laurent, ils avaient développé leur propriété de Rustiques mais aussi deux autres propriétés héritées à Barbaira et à Roulens. Aidés d'une dizaine d'employés, ils ont fait fructifier un ensemble agricole comprenant une centaine d'hectares de vignes et autant de champs agricoles. Jean-Claude Taqui était toujours à la pointe du progrès et de la mécanisation, il avait acheté la première machine à vendanger de la région.

Personnage très jovial, chambreur avec les amis, ils auront avec Monique aidés leurs enfants jusqu'au bout. Avec l’aîné Alain, l’administratif, et Laurent plutôt l'homme de terrain, l'exploitation Taqui est aujourd'hui dans de bonnes mains.

On ne peut parler de jean-claude sans parler de sa première vie professionnelle. A la fin de ses études secondaires il a fait une formation de mécanicien diéséliste (3 ans chez Bosh en Allemagne et deux ans à Paris. Il dirigeait ensuite à Toulouse un grand garage de 80 employés et donnait régulièrement des cours au lycée Onde ainsi qu' à Saverdun, appréciant de faire partager ses connaissances.

En 1981 il a laissé ses lourdes responsabilités pour ce nouveau métier qui lui permettait de faire corps avec la nature qu'il aimait tant.

 

décés

 

Sa disparition va laisser un grand vide dans notre village, mais aussi parmi ses copains des villages voisins, ses amis chasseurs etc.

A Monique son épouse, à ses enfants Alain et Laurent et à leurs familles, parents et alliés, nous présentons nos très sincères condoléances.

 

13:21 Publié dans démographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décés |  Facebook | |

Halte-relais Alzheimer: déjà un an !

 

Ce mois-ci la Halte-Relais Alzheimer de Rustiques vient de souffler sa première bougie à la Maison du parc.

Au tout début, c'était une fois par mois que les bénévoles de l'association recevaient « le couple DSCN2488.JPGaidant-aidé », aujourd'hui, les familles sont accueillis trois jeudis après-midi par mois et au final, ce sont pratiquement 25 personnes qui se retrouvent pour une après-midi conviviale. Les aidants se regroupent et échangent avec les autres aidants tandis que pris en charge par les bénévoles, les aidés participent à des ateliers courts et variés.

Dès que les beaux jours seront là, c'est avec plaisir qu'ils se promèneront dans le parc et prendront ensuite place autour des tables sorties sur la terrasse.

France-Alzheimer Aude et sa responsable Jacqueline Bonnet se réjouissent d'une telle collaboration avec la municipalité de Rustiques, qu'ils citent souvent en exemple.

 

 

DSCN2489.JPG

 

 

13:15 Publié dans humanitaire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |