08/01/2015

Jean-Pierre, "le fort des halles".

 

Il a joué pendant sept ans seconde ligne dans l'équipe de rugby à treize de Rieux Minervois, alors déménager un quartier de bœuf n'a jamais posé de problème pour lui. Jean-Pierre Campacci avait 13 ans quand il a débuté son apprentissage chez Yves Dhomps, le boucher de Marseillette.

On était en 1970, et c'est en faisant la tournée dans le camion boucherie qu'il a découvert notre village. ADSCN2010.JPG son retour du service militaire, il n'a que 21 ans quand il s'installe à son compte à Peyriac Minervois, village où vivent ses parents. En 1985, il obtient la consécration suprème en étant le plus jeune Mercure d'or de France (section boucherie). Il installe alors sa boucherie à Narbonne et y travaillera pendant 15 ans.

Sans doute avait'il le mal du pays quand en 2000 il revient dans le Minervois, et choisit notre village pour y construire sa maison et y installer sa petite famille. La municipalité lui loue un local qui va lui servir de dépôt et le voilà boucher, charcutier traiteur sous les halles de Carcassonne où il se fait rapidement une belle clientèle. C'est lui qui va préparer les toast qui seront servi vendredi à l'occasion des vœux du maire de Rustiques.

En principe dans deux ans Jean-Pierre Campacci fera valoir ses droits à la retraite. Il aura alors tout son temps pour aller supporter son grand copain Florian Fritz et tous les joueurs du Stade Toulousain avec qui il partage souvent les repas d'après match. Ce sera alors une retraite bien méritée après une vie professionnelle bien remplie.

DSCN2014.JPG

 En une quinzaine d'années Jean-Pierre s'est fait une belle clientèle sous les halles de Carcassonne

08:07 Publié dans commerce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.