01/06/2014

A l'ombre de l'église de la Commanderie

 

A. G. du foot : Le Racing club Badens-Rustiques-Aigues-Vives organise son assemblée 2014-05-29.jpggénérale le samedi 14 juin à 11 H à la Maison du parc.

 

Reprise des balades historiques : Les balades historiques et les visites du musée Jean Nicloux reprendront le 15 juin et jusqu' au 15 septembre. Les visites seront gratuites et auront lieu les mardis et vendredis de 10H à 12 H. Comme les autres années elles seront guidées par Tinus l'historien du village.

 

Création du site internet de la commune : Un questionnaire a été distribué par la municipalité à tous les habitants. Il doit être retourné dans la boite à lettre de la mairie avant le 9 juin. Il s'agit d'un DSCN0666.JPGsondage en vue de créer un site municipal sur lequel on pourra consulter de nombreuses information administratives et, ce que vous souhaitez y trouver…

 

Rénovation du boulodrome : La municipalité vient de changer l’éclairage du boulodrome, celui-ci est bien plus puissant tout en consommant moins puisque les lampes sont basse tension. Un apport de gravier fin concassé permettra de retrouver un terrain parfaitement adapté à la pétanque.

 

La Maison du Parc, l'aire de jeux, l'aire pique-nique et le boulodrome sans oublier le parc municipal voilà un ensemble dont peu s’enorgueillir la commune et dont la municipalité peut être fière.

 

DSCN0672.JPGC'est l'occasion de rendre hommage à la municipalité de M. Jacques Hudelle, un maire qui a compté dans la vie du village. En 1935 il y avait à Rustiques une classe d'école mixte et unique située à l'étage de la mairie actuelle. 56 écoliers étaient entassés dans cette classe d'une contenance de 26. Inutile de parler des conditions d'enseignement. Le conseil municipal cherchait alors une maison pour loger l'instituteur afin de transformer sa salle à manger (ce qui est aujourd'hui la salle du conseil municipal) en 2 ème salle de classe. Le 02-02-1936 M. Hudelle propose au conseil d'acheter la maison de Mme Bernard ( salon de coiffure Céline) ainsi qu'une petite parcelle de terrain en nature de parc. C'est ainsi que l'immeuble sera la nouvelle école et que la commune possédera son parc municipal. Coût de l'achat : 100 000 francs et travaux d’aménagement de l'école : 80 000 fr , (anciens).

Le parc n'était pas mis en valeur comme aujourd'hui. Il n'était pas clôturé, il y avait un vieux mur de soutènement en pierre sèche coté route et coté église. Le mur et la route était séparé par un fossé qui amenait les eaux vers le ruisseau de la Chapelle. Le mur de clôture actuel à été construit ainsi que le caniveau par l'entreprise Charles Mourlan père en 1956. Les pierres venaient de la carrière du fer à cheval dans l'Alaric au-sessus de Capendu ainsi que de la carrière du lieu dit:  "aux rocs" de Rustiques (vers la Peige). C'est la dernière fois que les carrières de Rustiques seront exploitées.

 

DSCN0673.JPG

La maison de Mme Bernard qui deviendra en 1936 le nouveau groupe scolaire

Dans les années 1950 on jouait en été tous les soirs à la pelote basque contre ce mur. Les parties étaient seulement perturbées par les rares voitures qui passaient

 

 

Les commentaires sont fermés.