12/05/2014

Honneur au Bataillon Minervois

 

En ce jour de l'armistice la municipalité a fêté avec solennité le 70 ème anniversaire du DSCN0546.JPGBataillon Minervois qui a été créé en août 1944 à Rustiques.

Toute la population s'est rendue route de Laure, devant la stèle honorant ce bataillon d'engagés volontaires qui a repoussé les Allemands jusqu'à Berlin et l'armistice le 8 mai 1945.

C'est en présence d'un piquet d'honneur du 3 ème RIMA, des derniers anciens du Bataillon, des fils du général Bousquet, de Gérard Schivardi dont le père a combattu dans ce bataillon, que le maire de Rustiques Charles Mourlan et Henri Miquel président des anciens du Bataillon Minervois ont déposé une gerbe au pied du monument.

DSCN0549.JPG

 

Les anciens du Batailon Minervois

 

Le maire a lu le manifeste des anciens combattants puis M. Henri Miquel a rappelé : « ces combats auxquels nous avons eu la fierté de participer et qui éveillent dans nos cœurs des souvenirs glorieux ». Il a également évoqué le livre de Claude Subreville retraçant cette épopée (le livre est en vente à la mairie, 11 €)

Le fanion aura sa place au musée du village

Moment émouvant par la suite, sur la place portant le nom du Bataillon, devant la population et toujours en présence des soldats du 3 ème RIMA M. Henri Miquel a remis au maire de DSCN0571.JPGRustiques le fanion du Bataillon . Ce fanion qui a traversé l'Allemagne à la tête de ses soldats aura désormais sa place dans le musée et c'est notre village qui perpétuera désormais le souvenir du Bataillon Minervois et de ses combattants.

Un apéritif offert par la municipalité, réunissait ensuite toute la population au foyer municipal, puis un repas était servi dans la Maison du Parc. Les personnes de plus de 70 ans étaient invitées gracieusement.

A la fin du repas tous les convives ont entonné en choeur le chant du Bataillon écrit par le commandant Piquemal dans le train au retour d'Allemagne

 

DSCN0554.JPG

 

 

11:32 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.