17/09/2014

Le poème du jour

 

A une vieille servante

 

 

Reste ainsi, ne fais pas un geste,

Ne quitte pas ton escabeau,

Poursuis ta besogne modeste

A côté d'un pâle flambeau.

 

 

Mon cœur est plein, mon œil se mouille,

Lorsque, seule et baissant les yeux,

Je te vois filer ta quenouille

A ce foyer silencieux.

 

 

Les obscures vertus de l'âme,

Le dévouement et la bonté

Prêtent au fond de l'humble femme

Je ne sais quelle majesté.

 

 

Les longs jours ont creusé ta tempe ;

Tes yeux, tristes et doux à voir,

Ont l'éclat voilé de la lampe

Que tu m'allumes chaque soir.

 

 

Au bruit des heures que balance

La pendule de l'escalier,

Tu vas et tu viens en silence,

Faisant ton travail familier.

 

 

La fatigue est ton habitude ;

A l’œuvre dès le point du jour,

Tu donnes à la servitude

La forme auguste de l'amour...

 

 

...Quand la maison dépareillée

Vit quelques fois entrer la mort,

Ce fut toi qui, dans la veillée,

Restas près de celui qui dort.

 

 

De ce passé tu survis seule,

O vieille femme en cheveux blancs,

Vénérable comme une aïeule

Pleine de souvenirs tremblants ! …

 

 

Va, je t'aime, âme simple et grande,

Toi qui ne sus jamais haïr ;

Je t'aime, et, moi qui te commande,

Je me sens prêt à t'obéir.

 

Joseph Autran (1813-1877)

 

 

 

11:08 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

14/09/2014

La réquisition des chevaux

 

Les chevaux étaient encore utilisés pendant la guerre de 40, non pour tirer les canons comme en 1914, mais pour effectuer les transports de marchandises. Ils étaient attelés à des carrioles à quatre roues d'un mètre environ de diamétre, plus large en haut qu'au départ du plancher, que l'on peut voir encore dans certains pays comme la Roumanie. Certaines avaient un timonimages.jpg central pour atteler deux chevaux de front, d'autres des brancards pour un seul cheval. On pouvait en voir à Carcassone chargées de bois, de charbon, de pierres, de paille ou de caisses. Il n'y en avait pas à Rustiques et je ne sais pas s'il y en avait à Trèbes.

En 1943, je ne me rappelle pas la date exacte, le maire de Rustiques nous annonça que nous devions présenter un cheval, plutôt beau, jeune, hongre et en bonne santé à la réquisition , à Carcassonne.

Mon père désigna Bijou, un percheron gris pommelé magnifique. Il avait cinq ou six ans, était en pleine forme, vaillant, obéissant et doux.

Ce jour là je suivis mon père et le fils du ramonet « qui menait Bijou » avec le break tiré par Favori. cheval-blesse.gif

Devant le cinéma Odéon, assis à une table, quatre ou cinq officiers, dont l'un devait être vétérinaire et regardait d'abord les dents des chevaux pour en connaître l'âge, se faisaient présenter les animaux qui arrivaient de tous les villages du carcassès.

D'abord à l'arrêt, de face et de profil, ils notaient l'allure générale, les aplombs, l'ensellure, le port de tête, le regard, le jeu des oreilles… Ensuite aux deux allures, au pas et au trot. Un maréchal-ferrand regardait les pieds et , après s'être concertés rapidement, ils désignait l'endroit où les chevaux réquisitionnés étaient parqués ou bien, d'un geste blasé, ils le renvoyaient à son propriétaire qui le récupérait avec un grand sourire.

images.jpgBien entendu Bijou fut accepté et même flatté d'une main amicale avant de devenir cheval d'armée, cheval de guerre.

Nous étions émus et j'avais les yeux humides.

Quelques semaines après le maire désigna encore Canet pour fournir un autre cheval à la réquisition allemande.

Mais ce coup-ci mon père envoya Favori, un breton postier, bai brun foncé, de belle allure, vif, têtu mais qui avait 25 ans et était poussif.

Il ne fut pas réquisitionné. Les allemands étaient sûrement « des hommes de cheval »

Lorsque les chevaux étaient pris, comme à Canet, dans une écurie où il y avait sept chevaux, la douleur de la perte d'un animal était moins forte que celle qui étreignait le petit propriétaire à qui l'on venait de voler son cheval. C'est ce qui arriva à mon grand-père.

 

Jacques Carbonnel

 

12/09/2014

Des ateliers d'arts plastiques pour tous

 

DSCN1359.JPG

L'association « Creyada Rustiques » organise des ateliers de peinture à l'intention des enfants le mercredi de 14 H à 15 H 30 et des adultes le lundi de 19 H 30 à 22 H. Quatre ateliers plus un gratuit. Tarif adulte 30 €, tarif enfant 20 €. Les places sont limitées à 5 participants par atelier. DSCN1376.JPGUne exposition est prévue au mois d'avril.

Ces ateliers d'arts plastiques sont ouverts à tous. Les techniques de base de la peinture acrylique et à l'huile (support, enduit, médium, couteau à peindre,…) sont abordés. Quel que soit le niveau et le parcours de chacun, ces ateliers établissent un pont entre l'art académique et le monde artistique.Ils permettent de s'exprimer en toute liberté et d'enrichir son expression personnelle.

Pour tous renseignements : Veva Segers 2 place de la tour 11800 Rustiques tél : 04 68 78 39 52 et 06 86 11 64 69. creyada@gmail.com

DSCN1385.JPG

 

 

 

 

 

11/09/2014

Le texte du jour

 

Ce fut le dimanche matin, vers mes neuf ans, que m'arriva dans le demi sommeil de l'aube ce signe de la différence des hommes.

 

1  en 1955 environ.jpgMon père entrait doucement dans la chambre où je dormais avec ma sœur, se penchait vers moi et m'embrassait légèrement pour ne pas me réveiller. Et l'odeur me submergeait. Je ne savais ni la nommer ni l'analyser mais je la reconnaissais. C'était celle de sa veste de chasse, de son passe-montagne de laine, de tous ces vêtements de toile épaisse, usés et délavés qu'il portait de dimanche en dimanche d'automne et d'hiver, de l'ouverture à la fermeture, sans qu'entre-temps ils fussent lavés...

 

...C'est ma mère qui nourrissait les chiens, peignait les oreilles de cockers, les passait l'été sous le jet du jardin, traitait puces et Tiques, c'est elle qui leur avait tricoté de souples cylindres qu'elle leur enfilait au moment de la soupe afin que leurs oreilles ne trempent pas dedans, elle qui soignait leurs pattes échauffées , et c'est mon père qu'ils aimaient.

 

Même au moment de la pitance, la voix, le coup de sifflet du maître les détournaient de la gamelle. Sa voix à lui et pas une autre. Longtemps avant l'heure de son retour, ils se plantaient le nez contre le grillage et il était inutile d'espérer les déloger. Trempés de pluie, tremblants de froid, ils attendaient son arrivée. Longtemps avant qu'il ne pousse la grille du jardin, les chiens étaient debout et frétillants. Ils avaient senti ou entendu des signes imperceptibles. Mon père les caressait, leur parlait, c'était tout.......

 

Marie Rouanet (Du coté des hommes)

 

7  1970.jpg

1970

 

 

10:41 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

10/09/2014

Création d'une association de modélisme à Rustiques

 

Une association de modélisme va bientôt se créer à Rustiques. Les passionnés de véhicules radiocommandés (voitures, hélicoptères, drones, etc.) pourront se réunir autour de leur passion. Une réunion d'information aura lieu samedi 13 septembre à 18 heures 30 dans la salle de la Maison du Parc. Que vous soyez débutant ou pilote confirmé, vous êtes tous les bienvenus.

 

modélisme

09/09/2014

Réunion du conseil municipal

 

Réunion de rentrée ce lundi 1 er septembre pour le conseil municipal.

DSCN1133.JPGSite internet de la commune : Le conseil municipal a choisi Publiservice de Badens pour la création et la maintenance du site internet de la commune.

Café de la Maison du parc : Henri Ruffel a présenté le bilan, la fréquentation est correcte, il s'agit pour la majorité d'habitués. Les expositions ont animés les mois de juillet et août, la pétanque a bien fonctionné, la manifestation du 31 juillet a été une réussite. La commission du café s'est réunit plusieurs fois et a bien résolu les problèmes rencontrés et fait une bonne gestion. L'employé communal s'investit, il nettoie, il gère bien. Coté financier, les recettes couvrent le salaire de l'employé. Il faut trouver des animations pour septembre et octobre.

Ancien presbytère : M. le maire fait le point sur les travaux. Ils ont bien avancé, même si le chantier a été arrêté pendant le mois d'août.

Lotissement: Résidence l'olivette, il reste deux terrains à vendre.

08/09/2014

Réunion des parents d'élèves

 

Ce jeudi les parents d'élèves du regroupement pédagogique inter-communal Badens Rustiques étaient DSCN1600.JPGinvités à une réunion de rentrée à laquelle ils ont participé en nombre puisque plus de soixante parents étaient présents dans la très belle salle de la Maison du parc.

Ce fut l'occasion d'abord pour les élus Mrs Mourlan et Ruffel de présenter le groupe scolaire et les infrastructures aux nouvelles familles avec de gros travaux réalisés durant l'été qui rendent l'ensemble très accueillant.Un point sur le fonctionnement du SIVU qui gère la partie financière a ensuite été fait.

Jean-Michel Della Nora et Alexandra Escourrou respectivement directeurs des ALAE de Rustiques et Badens ont présenté aux parents le programme de rentrée et répondu aux nombreuses question concernant l'accueil péri-scolaire.

Les enseignants ont ensuite abordé le fonctionnement de l'école : règlement intérieur, effectifs (stables pour cette rentrée), sortie prévues, actions de l'école : Nettoyons la nature, participation à Mets tes Baskets et bat la maladie de ELA, centre de tri, collecte des déchets de l'école... Une deuxième partie, en classe, suivit, l'occasion pour les enseignants d'aborder le volet pédagogique tout en présentant les locaux ou vivront les petits écoliers durant toute cette année scolaire.

DSCN1604.JPG

 

 

14:52 Publié dans réunions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

06/09/2014

Reprise des randonnées

 

randonnéesToutes les activités de l'association Sports et Loisirs reprennent la semaine prochaine : gym cardio, Zumba, gym forme et Yoga. Les randonnées pédestres ont repris ce mardi après-midi sous la chaleur avec une sortie de 8 Km du coté de La Grave, les Hauts de Badens, Canet et la croix des évangiles.

 

Voici le planning du mois de septembre:

 

Mercredi 10 : chemin du camping- le télégraphe- retour par le chemin de Rouïre

 

Jeudi 18 : Millegrand-Millepetit-St Julia-randonnéesretour par Candèze

 

Jeudi 25 : En visite à Roulens. Attention départ en voiture à 13 H 45

 

Dimanche 28 : Sortie exceptionnelle sur la journée à Gruissan. Prendre le pique-nique

 

Départ devant la mairie à 8 H 45 . Covoiturage.

 

Mardi 30 : La Peige-Bouilhonnac-domaine de PY. Sauf exception le départ des randonnées a lieu à 14 H devant la mairie.

 

Tous les dimanche matin une marche est improvisée, départ à 9 H 30 du même endroit.

 

randonnées

 

 

 

 

 

 

 

 

08:37 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnées |  Facebook | |